Motobécane Progress 1980

Une fois de plus, voici la liste des qualités du Progress 600 :
tenue de route et sécurité, avec ses grandes roues, son centre de gravité très bas, ses freins Weyman"Assymetric",

                           
 confort et ergonomie, grâce à ses pneus dodus et à l'équilibre de l'ensemble,

 praticité et polyvalence, avec un très beau porte-bagage, un bon éclairage, une béquille, 3 vitesses au guidon, un guidon et une selle qui s'escamotent en un clin d'oeil sans outil,



et puis l'exceptionnelle qualité des matériaux et de la conception... dérailleur Huret, garde-boue inox, freins alliage...   Régalez-vous des yeux, avant de l'essayer, qui sait ?


valeur 200 euros

Bernard Dangre 1989


Il est grand, il est beau, il est pas si vieux qu'il en a l'air mais son look a le charme de l'ancien: 
voici une bicyclette construite en France par les Cycles Bernard Dangre, plus précisément à Valenciennes.  Son jeune âge lui permet d'avoir 6 vitesses indexées au guidon, un bon éclairage et de bons freins. Il est équipé de pneus neufs anti-crevaison et réflechissants, de catadioptres additionnels sur les roues, d'un pare-feu arrière, d'un tendeur de porte-bagage , d'une béquille et d'une sonnette impressionnante en volume au propre comme au figuré. La selle grand confort est une prestigieuse Lepper des années 70.  L'ensemble sera un élégant partenaire pour la ville et les ballades, pour un cavalier de préférence entre 1m70 et 1m88...



Pas tant vieianchoun que semblo, aqueu frances dounarai pamins d'er à-n-un viéi holandès, noun?
Un grand e lisquet chivàu plèn d'enavans mé séi 6 vitesso.






valeur : 150 euros

Lou canari


Bouan, sabès proun que léi bicieuclèto doù dimenche qu'an ni pouarto-banasto, ni lume é nimai de paro-fango, iéu, m'en garci bèn pas maù, soun pusléu de chivau de courso que d'ai de labour, que soun roumpativo, bouniqueto e qu'em'élei saran pouli pèr ramplaça léi véituro...  Pasmins, aquelo, n'es pas de"fixie" (pouarton bèn soun noum, aquéléi : soun pas fa pèr boulega), a un poulit desregour Campagnolo, filo coume un làmp mé sa coulour de souléu, e en mai d'aco es aquéu de moun ami David, alor... Mai esperas pas que prèngui l'ana de sauva de fusado ansin ! 


Bon, vous commencez à savoir que les vélos du dimanche, sans porte-bagages, ni éclairage ni garde-boue, moi, je m'en fous bien pas mal, ce sont davantage des chevaux de course que des ânes pour servir, vu qu'elles sont fragiles, délicates, et qu'avec elles on aura l'air malin pour remplacer les voitures... Pourtant, celle-là, c'est pas du "fixie" (ils portent bien leur nom, ceux-là, ils sont pas faits pour bouger), elle a un joli dérailleur Campa, elle file comme l'éclair avec sa couleur de soleil et en plus de ça c'est celle de mon ami David, alors... Mais n'attendez pas de moi que je prenne l'habitude de sauver ce genre de fusées !




Girardengo


Leva d'aquéu, Jeremy voù pas de velo, emai sièche un paù pichounet per n-éu... S'encapo eisa que l'encauso d'aco vèn subretout daù couar e dèi remèmbre :  valènt à dire qu'aqueste plegant si trasmet de maire en fiéu despièi leis annado setanto. Pamins , quasi cinquanto an de servici alasson léi meiouro cambo.  Adounc li ai semoundu uno "thalasso" miéuno per que sei rodo pouascon tourna dire "é viro que viraras...".
Jeremy ne veut pas d'autre vélo que celui-ci, bien qu'il soit un peu petit pour lui... On a vite compris que la cause en est sentimentale : ce pliant se transmet de mère en fils depuis les années 70.   Mais presque 50 ans de service fatiguent les meilleures jambes.   Je lui ai donc administré une cure à ma façon pour que ses roues se remettent à tourner vers les générations futures...









Valèntina, La bicieuclèto de ma-gran-la-borgno, après lou poutoun doù Prince Charmant

... la bicyclette de mon aieule-la-borgne, après le baiser du Prince Charmant. 

Aquéu semblavo d'agué cènt an , dins l'autre article dàu mume noum, o quasi. Pamens, aro, crérias qu'a pas carga mai de nonante carnava sus l'esquino....  V'aviéu di, à Fred, que capitarèn, e enfin, ai capita ! Aquesto cop ai tibla uno couardo de mai à moun arc (o puléu moun viouloun), e n'es de cuer... Espinchas-bèn !

Celui-là, on lui aurait donné 100 ans , dans l'autre article du même nom, ou presque, et maintenant vous croiriez qu'il n'a pas plus de 90 printemps...   Je le lui avais dit, à Fred, qu'on y arriverait, et j'y suis arrivé finalement !  Ce coup-ci j'ai tendu une corde de plus à mon arc (ou plutôt mon violon), et elle est en cuir... Cherchez-bien !